Visit Easytutorial.com for new tutorials in english!

Utiliser un ancien ordinateur en tant que serveur pour héberger un site ou blog permet de profiter de certains avantages non-négligeables. Pourquoi privilégier cette solution ? Comment procéder et définir l’accès à votre serveur via le port forwarding ? Cet article vous présentera toutes les informations nécessaires.

Pourquoi utiliser votre ancien ordinateur comme serveur pour votre site ou blog ?

Vous disposez d’un ancien ordinateur aux performances inadaptées pour le gaming ou d’autres applications spécifiques ? Oubliez les sites de petites annonces, votre matériel jugé « dépassé » peut s’avérer utile pour héberger votre site ou blog.

Si la majorité des internautes utilisent des serveurs dédiés afin d’assurer l’hébergement d’un domaine web, cette solution impose néanmoins un abonnement mensuel ou annuel. Par ailleurs, l’indisponibilité temporaire d’un site liée à un serveur distant non-fonctionnel évoque souvent des délais d’attente variables afin de corriger un incident.

Héberger un site ou blog depuis un ancien ordinateur permet d’éviter ces contraintes. En revanche, certaines manipulations et réglages (notamment l’accès à distance grâce au port forwarding) sont essentiels pour parvenir à des résultats convaincants et comparables aux services d’hébergement les plus populaires.

Comment procéder ?

1ère étape : installer WampServer

WampServer est un logiciel dédié à l’hébergement local de sites ou blogs. Vous retrouverez aisément un lien de téléchargement via le site officiel du service en question. Notez que ce programme intègre initialement les versions les plus récentes d’Apache, MySQL et PHP. Lors de l’installation, veillez à choisir la version correspondante à votre OS (32 ou 64 bits).

2ème étape : créez votre première page HTML et configurez MySQL

Suite à l’installation entièrement guidée, un dossier sera initialement créé sur votre ordinateur. Vous retrouverez l’interface principale de WampServer où toutes les fonctionnalités nécessaires seront accessibles en quelques clics.

La création d’une première page HTML est une étape essentielle pour tester votre serveur. Pour cela, il vous suffit de placer un fichier « info.php » dans le répertoire initialement créé par WampServer. Rendez-vous dans l’onglet « www directory » via l’interface principale et créez une ligne de commande basique. Suite à votre sauvegarde, votre page sera accessible depuis l’adresse http://localhost/info.php.

Si vous utilisez un CMS tel que WordPress, la configuration MySQL sera également une étape indispensable. Rendez-vous directement dans le menu « PHPMyAdmin » pour renseigner vos paramètres.

3ème étape : autorisez l’accès à votre site ou blog

Initialement, WampServer défini le fichier de configuration Apache en tant que « privé ». Ainsi, aucun internaute ne pourra accéder à votre site ou blog sans modifier ces paramètres.

Votre domaine est prêt à accueillir votre public ? Rendez-vous dans la section correspondante via WampServer, cliquez sur l’icône Apache ou recherchez l’adresse « httpd.conf ». Vous retrouverez alors ces lignes de code :

Order Deny,Allow
Deny from all

Remplacez simplement ces lignes par celles-ci :

Order Allow,Deny
Allow from all

Suite à cette étape, choisissez « Redémarrer tous les services » via l’interface de WampServer. Bravo, votre site est configuré pour accueillir votre futur public ! Toutefois, 2 vérifications sont généralement nécessaires pour garantir la visibilité de votre domaine :

  • Assurez-vous qu’aucun pare-feu ne compromette l’accès de votre site/blog
  • Vérifiez que le port forwarding est correctement appliqué afin d’autoriser l’accès à distance de votre serveur

N’hésitez pas à utiliser votre smartphone ou un autre ordinateur pour vérifier la visibilité de votre domaine.

Dernière étape : achetez votre domaine

Enfin, la dernière étape consiste à acheter un domaine. Pour cela, utilisez votre moteur de recherche favori afin de retrouver en quelques clics de multiples plateformes en ligne dédiées à ce type de services. Notez que l’achat d’un domaine est valable pour une année. En cas de renouvellement, celui-ci sera abandonné ou revendu depuis un système d’enchères.

En prenant pour exemple le nom de domaine « site.fr » et une adresse IP « 100.200.300.400 », suivez ces quelques étapes :

  1. Sélectionnez le fichier « C:\Windows\system32\drivers\etc\hosts » afin d’y ajouter une nouvelle ligne de commande « 100.200.300.400 site.fr ».
  2. Retournez sur l’interface de WampServer, puis éditez le fichier « http.conf » afin de définir un hébergement virtuel.

Enfin, ajoutez ce fichier via Apache :

ServerAdmin mail@site.fr
DocumentRoot "c:\wamp\www"
ServerName mysite.local
ErrorLog "logs/site.fr.log"
CustomLog "logs/site.fr-access.log" common

Pour conclure

Cet article vous a présenté toutes les informations nécessaires pour héberger votre site ou blog via votre ancien ordinateur. N’hésitez pas à expérimenter chaque processus à votre rythme tout en vérifiant périodiquement la visibilité de votre domaine depuis votre smartphone !